HT

lundi 25 juin 2018

Travailler le langage du piano jazz #1 - Kenny Barron


Je commence ici une série d’articles et de vidéos concernant le travail du langage du jazz, au travers de relevés de phrases de grands pianistes.

L’apprentissage du jazz est un processus long et laborieux, parfois décourageant. Il n’y a en effet pas de recette miracle. On n’apprend pas le jazz en 24h. D’ailleurs on n’apprend rien en 24h.

Au travers de cette série de vidéos, je tiens à partager ma façon de travailler mes relevés. Les exercices et les variations que je présenterai ici ne sont que des propositions absolument personnelles. Les possibilités de développer ses propres phrases sont infinies. Il s’agit juste d’avoir la bonne méthodologie, et le minimum de culture musicale pour ce faire.

Je commence avec une phrase de Kenny Barron, sur un album en quartet de Lee Konitz : Jazz Nocturne.

Les prochaines vidéos seront sur d’autres phrases de Kenny Barron issu de ce même album...

N’oubliez pas que chaque phrase de ces grands musiciens offrent des possibilités de travail sans fin !

Jazz !






Ci-dessus, le .PDF de cette leçon, avec l’aperçu des autres phrases probables (work in progress !... ), pour ceux qui voudraient prendre de l’avance... :









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire