HT

jeudi 14 septembre 2017

Brazilian Like - Michel Petrucciani


J’ai découvert ce live il y a peu sur internet. On y retrouve quelques-uns des succès de Petrucciani.
Son jeu de piano est très mélodique et limpide, par conséquent, il est intéressant de travailler ses solos, qui sont souvent relativement abordables.












Quelques remarques pour mieux comprendre :



  • Dans cette version, Petrucciani intercale l’interlude (pédale de Bb) à chaque tour de grille, ce qui n’est pas toujours le cas selon les enregistrements.


  • A la 5ème mesure de la grille, il est souvent indiqué Bbmin7 dans les realbook où l’on peut trouver ce morceau. Mais ici, Petrucciani joue vraiment un accord de Gbmaj7 (ou Bbminb6 ) (la basse jongle entre Db F et Bb) sur deux mesures. Et c’est une belle couleur !


  • Quelques phrases du solo :



Ce passage, à 3’27’’ :







On peut simplifier les accords comme ceci :








On se rend compte qu’effectivement, il s’agit d’une cadence harmonique où Petrucciani joue 3 fois la même phrase transposée (en D, en G et en C). Ce sont de V/V qui s’enchaînent. Cela crée des tensions avec la basse (triton).



Autre exemple de tension à partir d’éléments répétés (4’13’’) :







Ici ce sont des arpèges ascendants et descendants, à peu prés au même endroit de la grille que l’exemple précédent. Petrucciani utilise les mêmes réharmonisations, comme on pourrait l’écrire ci-dessous :


















L’effet répété des arpèges crée également une tension mélodique. Il est amusant de travailler ces deux exemples dans tout le cycle de quinte, et d’essayer de l’adapter à d’autres morceaux.

Il y aurait beaucoup d’autres choses à voir dans ce solo, comme dans tous les solos des grands solistes de jazz, mais j’en resterai là pour le moment ! Bon travail !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire