HT

lundi 21 mars 2011

Dienda - Kenny Kirkland

Je connaissais Dienda pour l'avoir entendu chanté par Sting. Je ne savais pas que c'était une composition de Kirkland. C'est en la jouant lors d'une session que j'ai découvert sa richesse harmonique, et sa fausse simplicité.
Voici l'intro de Kenny de cette pièce, issu de l'album de Brandford Marsalis Royal Garden Blues:




Encore une fois, c'est une intro rubato. Remarquez l'utilisation de triades majeures sur des basses (Bb/Gb, F/Db).

Je regrette la disparition prématurée à 43 ans de ce grand pianiste. Ecoutez sa dernière apparition sur le disque de Branford Requiem.

2 commentaires:

  1. Magnifique ce blog ! Bravo et merci Florent.

    Juste un petit détail concernant Dienda : mesure 14, c'est en fait un accord de Bb∆+5 basse A (le voicing peut être très serré avec dans une seule octave en partant du bas, A-Bb-D-F#-A). Le morceau se joue souvent en 3/4 (en tout cas, c'est toujours comme ça que je l'ai entendu jouer à NYC, où c'est un morceau qu'on entend parfois dans les jams).

    Enfin, n'allez pas croire que le titre fait référence à une quelconque amie africaine... Beaucoup plus trivial que ça, c'est tout simplement les trois premières syllabes de "the end of my dick", qui se prononce en américain à peu près comme ceci ; di enda my dick....

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces précisions! J'avais en effet écrit D/A car il ne me semblait pas avoir entendu jouer un Bb dans son intro. Mais en toute logique, tu as raison. Très bel accord soi dit en passant !

    RépondreSupprimer