HT

samedi 6 novembre 2010

Bill Evans - Re:Person I Knew / Polka Dots And Moonbeams

Voici les intros de deux des morceaux de l'extraordinaire album Moon Beams du trio de Bill Evans. (plus d'infos)






C'est le premier morceau de l'album. Une composition assez étrange, très impressionniste. Ecoutez le magnifique touché perlé de Bill sur ces "vagues" mélodiques à la main droite*.




Voici une intro typiquement "evans" sur cette magnifique ballade. On y retrouve les éléments principaux du langage de Bill :
-harmonisation en block-chords
-mouvements intérieurs et inversés
-art de la respiration
-modulation (intro en ré, thème en fa )

Et tout cela porté par un toucher, un son, et un sens rythmique hors du commun**.



-------------------------------


* je me suis efforcé de rendre la partition lisible, mais en aucun cas cette transcription est un relevé rythmiquement fidèle au rubato d'Evans. Encore une fois, j'encourage les lecteurs à aller écouter le disque en premier lieu. 

** malgré tout, je trouve parfois la musique de Bill Evans légèrement déprimante, et même torturée, dans certaines de ses compositions. Ce n'est qu'un avis personnel, qui n'enlève rien à son génie et à mon intérêt pour son œuvre. Lire à ce propos l'intéressant ouvrage du pianiste Enrico Pieranunzi : Bill Evans : Portrait d'auteur de l'artiste au piano.

3 commentaires:

  1. > je trouve parfois la musique de Bill Evans légèrement déprimante

    J’éprouve le même sentiment, on retrouve souvent le mode mineur chez bill. Non content d’avoir un son plus lyrique que la plus part de ses confrères, il joue aussi sur une rythmique mélancolique. Il laisse une pause, assez longue pour qu’on commence à l’attendre, puis avec un petit retard, comme pour rattraper, il entre avec des rythmes progressivement de plus en plus rapides puis il ralenti à nouveau. Son jeu rythmique me fait penser à des vagues venant s’échouer sur la plage.


    > même torturée

    Ca me rappelle, une anecdote a propos de Monk qui mettait des grosses bagues a ses doigts pour changer ses habitudes de jeu. Ou encore celle de miles qui joue rarement des ballades parce qu’il aime ça, juste pour se forcer à chercher de nouveaux sons. Pour créer quelque chose de nouveau, il faut parfois se torturer. Bill le fait très bien, il donne a son art, tout de sa personne.

    J’adore polka dots et ses mouvements inverses et intérieurs. Merci pour cette transcription.

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour la transcription de Polka Dots.

    RépondreSupprimer
  3. Je vis aux Etats-Unis. J'aimerais savoir comment je pourrais obtenir une copie de l"polka Dots and Moonbeams" par Bill Evans. Comment pourrais-je acheter cette partition musicale? Merci

    RépondreSupprimer