HT

mardi 2 juin 2009

Kenny Barron



J'écoute beaucoup Kenny Barron, et toute cette génération de musiciens qui allient la tradition et les choses plus modernes. Pour moi, ils font comme un pont entre plusieurs périodes du jazz. Mulgrew Miller, aussi est de ceux-là. Et sûrement bien d'autres auxquels je ne pense pas pour le moment.

En tous cas, Kenny Barron a la classe, autant par sa présence scénique, que par son jeu et son toucher ! Cet homme a le son du jazz dans les doigts.
Voici deux exemples relevés, parmi bien d'autres, qui suivront sans doute.
kenny barron for heaven's sake jazz charlie haden
Normalement, ce morceau Nighlake (de Richie Beirach) est un valse, mais pour des commodités d'écriture j'ai préféré écrire cet extrait en 4 temps. C'est un plan sur F7 alt, avec une succession de triades à la main droite qui suivent la gamme altérée (les voicings ne sont pas exactement ceux de Kenny).
Ca se trouve sur le disque Wanton Spirit en trio avec Roy Haynes et Charlie Haden.
Ici, c'est un mouvement en block-chords sur un accord de F maj. Notez le premier accord avec la #5, qui est une note assez couramment utilisée sur les accords maj7, ici comme note d'approche (mais pas toujours...).
Issu du disque en duo avec Charlie Haden, Night And The City.
Ces deux disques sont en tous cas deux superbes outils de travail pour celui qui veut apprendre le jazz !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire