HT

samedi 16 septembre 2017

Honu - Geoffrey Keezer

J’ai retrouvé ce relevé un peu par hasard. C’est un peu différent de ce que je relève en général mais cette intro de Keezer m’a paru intéressante à plus d’un titre. Et le morceau est très chouette également.
Je me demande si je ne l’avais pas déjà partagé sur mon ancien site. Bref.
Si vous ne connaissez pas ce pianiste, je vous invite à faire quelques recherches sur internet, et aller écouter les albums avec le trio de Ray Brown. Il y a également quelques vidéos en solo assez époustouflantes.
Egalement Joe Locke, fabuleux vibraphoniste, mérite amplement que l’on s’intéresse à sa musique.

(J’ai laissé le morceau en entier, parce que c’est chouette ! )









Ce sont les couleurs d’accords qui m’ont interpellé dans cette vidéo. Ce n’est pas facile à relever, en fonction de la qualité de l’enregistrement, du piano, etc, on a parfois du mal à distinguer certaines notes, et surtout à savoir ce qui est doublé ou pas.

On remarque que Geoff utilise souvent les 9, 11 et 13 à l’intérieur des accords, en friction avec la 5, la 3ce, etc... Cela donnent des accords assez aériens, mais très riches.

La couleur générale u morceau est d’ailleurs Cmin7(b6), mode qui a pour nom eolien.



Keezer joue souvent ce genre de renversement. (ici triade de Eb avec Ab en plus) :














Il utilise également souvent des accords formés d’une seconde et d’une 5te (ou d’une 4te) :









Un accord juste pour le plaisir (à 1’20), un beau Cmin9(b6) :













Un bon exercice est de pratiquer ce genre de voicing sur des couleurs simples (min7, maj7, etc...) et voir quelle note on peut ajouter, et où dans l'accord (9, 11ème, etc). Puis d’utiliser des renversements.

Je vous recommande d’aller directement voir (et acheter) sa leçon sur ce genre d’accord ici. (Contemporary minor voicings). C’est passionnant et limpide.


Bon travail !




2 commentaires:

  1. Quelle magnifique intro! on dirais du Claude Debussy
    Quel beau travail de relevé aussi, merci bien

    RépondreSupprimer
  2. Sans aller jusque là, j’avoue que Keezer connait son affaire !
    Merci de votre intérêt.

    RépondreSupprimer