HT


Bonjour !


Bienvenue sur mon site,


Vous trouverez ici l'essentiel de mes activités de musicien, et d'autres choses encore ! ...


Bonne visite !

facebook

dimanche 16 avril 2017

Old Folks - Mulgrew Miller


Voici un relevé ( fait il y a quelque temps déjà ) à partir d’une vidéo trouvée sur le net.

J’ai intégré la partition à la vidéo et je l’ai republiée sur youtube ( à regarder sur youtube pour le plein écran ) :








Ci-dessous le .pdf du relevé :



Comme vous le savez sans doute déjà, Mulgrew Miller était un grand pianiste de jazz, sideman recherché, compositeur prolifique et pédagogue averti. Il avait su allier la tradition du piano jazz à des éléments harmoniques et mélodiques plus modernes. N’hésitez pas à aller écouter ses interviews sur youtube.

Je vous livre ici quelques éléments d’analyse de son jeu. Il est bien évident qu’on ne peut pas tout analyser de façon approfondie, car il y a une grande part d’instinctif dans le jazz. Mais je tente une nouvelle fois de montrer qu’il n’y a pas tellement de « hasard » dans cette musique mais bien un apprentissage d’un langage commun assimilé puis développé selon le parcours de chaque musicien.



Une façon d’harmoniser la mélodie en utilisant des triades sur basse au 1/2 ton; les dissonances ici créent une jolie tension. (c’est aussi une belle façon de faire sonner la gamme diminuée) :











Une autre façon d’harmoniser une mélodie, en block-chords :




Une autre particularité du jeu en piano solo est la capacité de conduire les différentes voix mélodiques de façon fluide :




La gamme altérée en sol, ici avec une approche chromatique en plus :



Sur le solo, quelques gammes utilisées par Mulgrew :





Mulgrew utilise également souvent des éléments « out » , assez caractéristiques de son jeu. On peut toujours analyser cette phrase comme un Gb7alt qui va sur F7b9 :




Très utile également d’avoir un réservoir d’accords sous les doigts pour harmoniser un thème ou pour varier son accompagnement. Ici, sur D7 :




Autre exemple de conduite de voix :




Mulgrew utilise beaucoup les pentatoniques (ceci dit, pas forcément dans cet exemple vidéo). Ici, une belle façon de faire sonner un D7alt :




Pour finir, un peu de parallélisme ! Typique du jeu de Peterson ou Phineas Newborn. Chaque pianiste se doit de copier les anciens afin d’assimiler l’âme de cette musique :



Bon travail !