HT




Bonjour !

Bienvenue sur mon site. Vous trouverez ici l'essentiel de mes activités de musicien, et d'autres choses encore ! ...


Bonne visite !





facebook   







Si vous appréciez mon travail, et que vous souhaitez encore plus de relevés et de vidéos de jazz, vous pouvez me soutenir sur ma page tipeee :



ou sur PayPal










mercredi 7 novembre 2018

Woody'n You - Mulgrew Miller


Bonjour,

comme promis, mais avec beaucoup de retard, un petit topo sur le solo de Mulgrew visible (et audible) ici.







Une caractéristique du jeu de Miller est sa capacité à jouer In'n Out, c'est-à-dire qu'il oscille en permanence entre des phrases dans l'harmonie et des phrases en-dehors de l'harmonie.

On ne peut pas parler de jeu "free", car le discours respecte la forme et les tensions harmoniques de la grille.
Mulgrew utilise pour cela une série de techniques que l'on peut analyser : 


1. motifs transposés 
    Une technique efficace pour jouer in'n out.

    Ici, un motif bluesy (1'33) :

    jazz, piano, mulgrew miller




    Ici, un motif qui se répéte en tierce mineure, ce qui rappelle la gamme diminuée (2'29) :


    jazz, piano, mulgrew miller


    2. ré-harmonisations et décalage harmoniques

    Mulgrew modifie l'harmonie pour créer des tensions.



    Ici, il utilise un accord de FminMaj7 puis EbminMaj7 au lieu des deux ii-V habituels, avant de résoudre en Db (0'38) :

    piano, jazz, mulgrew miller


    Ici, il fait durer l'accord de dominante original Ab7, remplacé ici par une substitution tritonique (D7).
    En effet, il retarde la résolution vers le Dbmaj à la 3ème mesure de l'exemple (6'00) :

    jazz,piano, mulgrew miller



    3. Equilibre entre les différents éléments

    Le talent de Mulgrew est d'utiliser ces différents éléments de langage avec une dynamique et une construction du solo tout à fait remarquable, permettant des contrastes et des tensions bienvenus.


    Ici, Mulgrew commence la grille "In" en jouant une phrase classique sur C7alt, puis "Out" (on sent tout de même la volonté de jouer plus ou moins le triton D7...) à partir de la 4ème mesure jusqu'à la résolution en Db.
    Remarquez l'utilisation d'un motif qui se répète dans la 5ème mesure, et qui solidifie le discours (0'57) :





    Conclusion

    En analysant le solo de la sorte, on peut donc dégager différentes techniques de langage, qui sont autant de pistes de travail pour développer son jeu.

    N'hésiter pas à repérer les éléments qui se répètent dans le solo, afin de cibler et comprendre le discours de Mulgrew (pentatoniques, arpèges, gammes diminuées).

    N'oublions pas que, même si l'instinct joue un grand rôle dans la musique de jazz, rien ne remplacera un travail en amont attentif et précis du langage du jazz.

    Enjoy !


    samedi 7 juillet 2018

    Travailler le langage du jazz #3 - Bud Powell


    Un petit aperçu de ce que l’on peut tenter de travailler chez Bud Powell. Une approche rapide du travail autour d’un ii-V-I mineur.






    Le .PDF avec tous les exemples dont je parle dans la vidéo (vous remarquerez d’ailleurs que je sous-entends expressément l’utilisation de ce .pdf dans la vidéo...).

    Quelques précisions seront sans doute à venir dans une mise à jour ultérieure de ce post.

    Jazz !




    dimanche 1 juillet 2018

    Travail du langage du piano jazz #2 - Kenny Barron










    En complément de la deuxième vidéo sur le langage, voici le .pdf du solo complet de Kenny Barron sur le morceau étudié :



    Observez comme les phrases étudiées reviennent plusieurs fois sous les doigts de Kenny Barron, avec de petites variations à chaque fois.




    Vous trouverez le .pdf des exercices mis à jour ci-dessous :